TOURS HERMITAGE : « LA DÉFENSE NE PEUT PAS PERDRE 15 ANS »

TELECHARGER LE COMMUNIQUE DE PRESSE DE LA VILLE DE COURBEVOIE

 

Devant le risque d’enlisement de la construction des tours Hermitage, Jacques Kossowski, maire de Courbevoie et Président de l’EPT Paris Ouest La Défense (POLD), territoire sur lequel le projet doit voir le jour, appelle au dialogue et à la négociation pour qu’aboutisse enfin ce grand projet architectural, vecteur d’attractivité pour le quartier de la Défense.
Avec leurs 320 mètres de haut, combinant logements et services, ces tours jumelles dessinées par l’architecte Norman Foster sont en mesure d’impulser une nouvelle dynamique pour le quartier d’affaires. Cela d’autant plus, qu’une récente étude* a noté, qu’en ce qui concernait la Défense, « la dynamique de la demande se heurtera vite à une offre limitée » et que seule une « offre de services associant logements, commerces et écoles permettra d’initier un cercle vertueux. »
UN PROJET ARCHITECTURAL FORT POUR UNE NOUVELLE IMPULSION
La Défense est le fruit d’une ambition. Grâce à la vision de ses fondateurs, elle a permis à la France de conquérir et conserver une puissance qui a largement bénéficié à l’Ile-de-France en permettant l’émergence de pôles économiques secondaires. Mais cette position n’a rien d’acquis dans une bataille qui se joue désormais à l’échelon mondial. La Grande Arche a largement contribué à maintenir l’image de modernité du site mais cette réalisation remonte aux années Mitterrand. Une éternité.

Depuis ce quartier attend un geste architectural fort, en mesure de montrer une volonté collective de rester performants dans la course mondiale. Ce projet existe avec les tours Hermitage.

Le projet Hermitage est emblématique par :
– son montant de 3 milliards d’euros : il faut remonter à trente ans pour trouver un tel investissement immobilier privé. Il s’agissait du parc Eurodisney qui fut un pari gagnant.
– son architecture : ces deux tours à usage mixte ont été imaginées par l’un des plus grands architectes mondiaux, Norman Foster, et seront les plus hautes d’Europe.

Avec 35 000 m² de bureaux, 500 appartements, un hôtel de luxe, des restaurants, une galerie d’art et une résidence étudiante, le projet Hermitage palliera certaines difficultés que rencontre aujourd’hui le quartier d’affaires.
L’accès facilité entre la Défense et ses villes limitrophes est un enjeu urbanistique fort, auquel beaucoup d’énergie est consacrée dans le cadre du réaménagement du centre-ville de Courbevoie. C’est la raison pour laquelle le maire déclare : « Je me réjouis de ce projet qui prévoit de relier la Dalle du quartier d’affaires aux berges de la Seine grâce à une esplanade majestueuse, propice à l’épanouissement des milliers de salariés et habitants du quartier. »

DIX ANS DE COLLABORATION AVEC LA VILLE DE COURBEVOIE
Concernant les tours Hermitage, la principale difficulté était d’abord de reloger des centaines de personnes et de le faire dans des conditions acceptables pour chacun. A l’initiative de Jacques Kossowski, un comité de relogement a été créé, où toutes les parties étaient représentées, avec l’opposition municipale. Près de 200 relogements ont été réalisés sans qu’aucune plainte de la part des locataires qui en ont bénéficié n’ait
été reçue depuis. Le Préfet des Hauts-de-Seine a également informé le Conseil d’administration de Paris La Défense le 28 juin dernier que les derniers appartements seront libérés au mois d’août. A ce jour, les habitants ont été relogés, les permis de construire acceptés et les recours purgés.

« Au regard du montant total de l’investissement, trois milliards d’euros, il serait préférable de privilégier la voie de la discussion et de la négociation. C’est tout  simplement ne pas perdre de vue l’essentiel, à savoir la réalisation de ce projet d’intérêt général. Quant aux rumeurs infondées qui font état d’un hypothétique projet de rechange, il faut avoir conscience qu’un tel choix ne manquerait pas d’engendrer des dizaines de nouveaux recours qui mettront, au bas mot, cinq ans à être purgés. La mise en place d’un nouveau projet réclamerait au moins le même délai, tout comme sa réalisation. Avons-nous encore quinze années à perdre pour réaménager cet espace ? En tant que maire de la commune où doit être implanté cet équipement mais surtout, en tant que Français, je ne le pense pas » déclare Jacques Kossowski.

SE RÉINVENTER POUR RESTER EN TÊTE DES GRANDES MÉTROPOLES
La France est un pays avec des atouts exceptionnels, néanmoins cette position ne garantit pas une attractivité sans faille, dans la concurrence entre les grands pôles économiques mondiaux. Si la France tire en partie avantage du Brexit, ce n’est pas tant en raison d’une attractivité retrouvée que de la situation de faiblesse du Royaume-Uni.

« Nous devons créer un écosystème favorable à l’attractivité, au cadre de vie et à la création d’emplois. C’est le sens de la politique que je mène à Courbevoie depuis des années, avec la Défense et le territoire POLD, tant auprès des habitants que des entrepreneurs. Voilà le défi stimulant auquel doivent faire face toutes les villes pour se réinventer » insiste Jacques Kossowski. Dans un monde en changement permanent, l’obsession de la procédure ne doit pas conduire à l’inertie. De ce point de vue, l’exemple du  déménagement à venir de Total est symptomatique par la démesure des agréments qui lui ont été demandés pour le déplacement de son siège de 500 mètres.

« Mettre des dizaines d’années à faire émerger des projets structurants ne permettra pas de faire face encore longtemps aux concurrences américaines et asiatiques. Le projet des tours Hermitage est un beau projet, bien pensé, ambitieux, adapté aux enjeux de La Défense et de la France. C’est l’essentiel.» Jacques Kossowski

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s